Comment bien investir dans une SCPI ?

À ce jour, les SCPI sont des investissements de plus en plus prisés du fait de leur rentabilité. Cependant, il faut savoir faire son choix afin d’en bénéficier au maximum. Pour cela, il faut respecter, choisir l’investissement qui convient le plus. Comment bien investir dans une SCPI ?

Utiliser un crédit

Il est bel et bien possible d’utiliser un crédit pour acheter ses parts de SCPI. C’est d’ailleurs une option très avantageuse pour les investisseurs. Elle vous permet en effet d’avoir la possibilité de vous servir d’un effet de levier. Vos revenus sont alors en mesure de payer une partie du crédit. L’utilisation du prêt pour acheter une SCPI est également avantageuse au niveau de la fiscalité.

Lire également : Qu’est-ce que la rentabilité brute ?

Certains frais vous sont : déduits directement et vous n’avez plus d’inquiétudes à avoir en ce qui les concerne. Il s’agit par exemple du montant d’assurance, des frais de dossier liés à l’emprunt et des intérêts d’emprunt. Si vous ne disposez pas d’un capital, mais que vous souhaitez constituer un patrimoine, c’est le meilleur moyen d’y parvenir.

Acheter des parts comptants

A lire aussi : Où voir mon découvert autorisé Crédit Agricole ?

Ici, vous avez besoin d’un capital de départ avant un achat. Ce capital peut ne pas être très important, mais doit atteindre les 5000 euros au minimum. Le principal atout de ce type d’achat demeure la perception d’un revenu de façon trimestrielle. Quant à la fiscalité, on considère vos revenus en tant que revenus fonciers. Les prélèvements sociaux à hauteur de 17,2% s’y ajoutent aussi. Notez quand même que la fiscalité varie en fonction de la tranche marginale d’imposition à laquelle vous êtes : soumis.

Utiliser l’assurance-vie

C’est une option très avantageuse pour chaque investisseur. Ici, votre tranche d’imposition est : assez élevée et c’est la fiscalité conforme à l’assurance vie qui s’abat sur vos revenus. Dans le cas où vous laissez vos revenus perçus dans le contrat d’assurance, vous êtes, exempté d’impôt. Et même si vous décidez d’effectuer un retrait, cette option n’en demeure pas moins avantageuse. Par exemple, si vous êtes un couple avec un SCPI de plus de 8 ans, vous êtes : soumis à un abattement compris entre 4600 et 9200 euros.

Selon l’ancienneté de votre contrat et les capitaux de votre contrat, vous pouvez être soumis à un prélèvement forfaitaire unique de 7,5% ou de 12, 8%. Par ailleurs, un prélèvement forfaitaire libératoire de 7,5%, 15% ou 35% est à prélever pour les contrats avec un versement effectué avant le 27 septembre 2017. Notez que ces prélèvements ne concernent en rien les prélèvements sociaux qui sont de 17%.