Quelle est la retraite d’une personne qui n’a jamais travaillé ?

En principe, une personne qui n’a jamais travaillé n’a pas droit à la retraite. En effet, la retraite est une accumulation des trimestres tout au long de votre carrière. Mais il existe quelques exceptions que vous devez absolument découvrir ici sur la retraite d’une personne qui n’a jamais travaillé.

Avoir effectué le service militaire

Vous aurez droit à une retraite si vous avez déjà effectué un service militaire. Dans ce cas, seuls les régimes de base accordent un trimestre de retraite pour 90 jours. Hormis les citoyens ayant effectué un passage à l’armée française, cela prend en compte les volontaires internationaux d’au moins 6 mois.

A voir aussi : Comment fonctionne un plan épargne retraite ?

Vous bénéficiez de vos retraites dans ces cas-là, même si vous n’avez pas cotisé. Vous pouvez alors faire votre demande de retraite que vous pouvez compléter avec l’ASPA. Mais attention, pour les régimes complémentaires, pas de points de retraites au titre de votre service militaire.

Avoir été au chômage

Vos périodes de chômage sont considérées comme des trimestres d’assurance retraite. Les textes indiquent clairement que chaque période de 50 jours de chômage est supposée être un trimestre d’assurance. Vous devez donc être inscrit comme chômeur à Pôle Emploi. Si vous n’avez pas travaillé et n’avez pas perçu d’allocations de chômage, alors vous aurez droit à des trimestres de retraite.

A découvrir également : Quand faut-il faire sa demande de retraite ?

Les conditions existent. Si vous n’avez jamais exercé d’activité professionnelle déclarée, vous recevrez votre indemnité à condition d’être âgé d’au moins 65 ans. En dehors de cette clause, vous devez vivre régulièrement sur le territoire français ; soit 180 jours par an. Dernier point, vous ne devez pas dépasser un certain seuil de ressources annuelles. Soit 10 881, 75 euros pour une seule personne et 16 893, 94 pour un couple.

Vous êtes femme, un homme au foyer ou un aidant familial

Si vous êtes une personne n’ayant pas travaillé et vous avez à votre charge des enfants de moins de 20 ans, vous avez droit à une retraite. Il s’agit des pères et des mères au foyer. Vous devez vous affilier à l’Assurance vieillesse des parents au foyer. La CAF s’occupe gratuitement de la gestion de l’affiliation à ce régime. Elle cotise donc sur la base d’un SMIC, initialement défini.

Pour en bénéficier, vous devez remplir certaines conditions essentielles. Vous devez toucher des prestations familiales telles que l’allocation de base, la prestation partagée d’éducation de l’enfant, le complément familial ou l’allocation journalière de présence parentale.

De même, vous ne devez pas dépasser un certain plafond de revenus. Vous bénéficierez également de cette retraite, si vous avez la responsabilité d’un de vos proches vivant avec un handicap.

Bénéficier du minimum vieillesse

Vous avez la possibilité de bénéficier du minimum vieillesse. La règle est toute simple : il faut qu’une activité professionnelle débouche sur un compte carrière. Alors, si vous disposez de peu de ressources pour vos charges, vous toucherez un complément. Cette somme d’argent est une petite retraite que vous attribue l’Allocation de solidarité aux personnes âgées.

Comment ça se passe ? Vous devez en avoir l’âge et vous devez avoir résidé régulièrement en France. Dans ce cas, le plafond de revenus à respecter est 10 418,40 euros pour une personne et 16 174,59 euros pour un couple. La retraite d’une personne qui n’a jamais travaillé est ainsi définit par ces paramètres.