Quels sont les frais bancaires ?

Les frais bancaires sont des montants facturés pour des services rendus par votre banque ou des irrégularités liées au fonctionnement du compte. À l’évidence, il existe plusieurs types de frais bancaires. Voici ce qu’il faut savoir sur les différents types de frais bancaires !

Les frais bancaires liés à un produit ou service bancaire

Lorsque vous créez un compte en banque, certains services sont associés à l’activité de votre compte. Ces services sont rendus moyennant des frais bancaires. Il s’agit essentiellement des frais de tenue de compte liés à la gestion informatique du compte. Aussi, vous avez les frais d’abonnement aux services à distance (internet, SMS, téléphone fixe) de la banque.

A voir aussi : Quelle banque est derrière BforBank ?

Ces frais sont retranchés chaque fois que vous utilisez ces services. De même, l’abonnement aux alertes SMS pour vous informer des mouvements de vos soldes est facturé. De plus, il y a les frais de compte inactif, de dossier en cas de conclusion d’un crédit, et de succession. Par ailleurs, vous avez aussi les frais d’émission de chèque de banque, d’opposition de chèque et de recherche de documents de votre compte.

Les frais pour irrégularités et incident de paiement

A lire également : Comment entrer un RIB ?

Voici les frais liés aux irrégularités de fonctionnement d’un compte et aux incidents de paiement.

Frais bancaires pour irrégularités

Vous avez les commissions d’intervention. Ces frais sont des sommes perçues lorsqu’une irrégularité est remarquée sur votre compte et a nécessité un traitement spécifique. Aussi, vous avez les frais bancaires pour blocage de carte bancaire.

Frais bancaires pour incident de paiement

Il y a aussi les frais bancaires associés aux incidents de paiements sur un chèque, un prélèvement ou un virement quelconque. Cela se remarque lors d’une insuffisance d’argent dans votre compte.

D’un autre côté, il peut arriver que la banque de France vous envoie une notification pour interdire vos émissions de chèque. Cette notification vous coûte également des frais bancaires. À cela s’ajoutent les frais pour un virement occasionnel incomplet.

Par ailleurs, il existe d’autres incidents qui font l’objet de frais bancaires. Dans ce cas, on peut citer des frais bancaires pour une lettre d’information pour débiteur non autorisé, des frais par saisie-attribution et par saisie administrative.

Les frais dans les banques traditionnelles

En dehors de banques modernes, il existe les banques traditionnelles. Ce sont précisément le Crédit Agricole, le Crédit Mutuel, la Société Générale et la Banque populaire.

Pour la plupart de ces banques (sauf la Banque populaire), les frais de banques sont les mêmes. De ce fait, avec ces banques, ces frais  sont liés à la tenue de compte et aux alertes SMS sur l’état de compte.

À cela s’ajoutent les frais pour avoir la carte hors zone euro (maximum 9 €), l’émission de chèque. Il convient de dire que la commission d’intervention est présente dans chacune de ces banques.

Par ailleurs, notez que la Banque populaire est très connue pour facturer des frais de banque importants. Cela dit, il existe aussi des frais plafonnés par la réglementation et pour les clients en situation de fragilité financière.